De nouvelles interfaces pour les banques en ligne

Dans un objectif de nouveauté et pour séduire toujours plus de client, les banques sur Internet doivent fréquemment procéder à une révision de leur interface bancaire en ligne.

Essayez Fortuneo Banque En Ligne

Il est difficile pour un établissement en ligne d’avoir la même visibilité qu’une banque ayant un point de vente physique. Seule l’interface web fait office de vitrine et elle doit à ce titre être irréprochable. En plus de cela, les prospects et/ou clients sont particulièrement attachés à l’image du site qu’ils utilisent.

Au-delà des services bancaires, les notions de convivialité et de simplicité sont importantes. C’est pour cette principale raison que de plus en plus d’organisme bancaire en ligne choisissent de consacrer un budget important au développement de leur web-vitrine.

Monabanq fait partie de celle-ci et a décider en Avril dernier d’opérer une refonte de son site Internet. La banque en ligne a choisi de laisser tomber ses accroches agressives et se dirige maintenant vers quelque chose de plus sobre à l’image des banques de détails en France. Le nouveau site ainsi créé donne une meilleure lisibilité de l’ensemble de la gamme. Monabanq a décidé d’orienter son interface web vers la relation client.

Courant semaine dernière, s’était BforBank, la banque privée en ligne du Crédit Agricole, qui présentait sa nouvelle interface Internet. Cette banque privée se positionne avant tout dans le conseil et l’accompagnement. Le but de cette refonte était donc plus de fluidité dans l’échange des données pour un plus grand confort utilisateur.

La nouvelle mouture de BforBank est multicanal et se décline autant sur ordinateur, que sur tablette et que sur téléphone portable. La charte graphique reste quasi la même. Le nouvel outil est plus fonctionnel et propose par exemple un tableau de bord permettant en un clin d’œil de suivre ses comptes.

L’interface web c’est l’outil commercial de la banque en ligne. Sans une refonte fréquente s’adaptant à la clientèle, le succès ne serait vite plus au rendez-vous.

Ce contenu a été publié dans Actu, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *