Du changement chez VISA

Le Wall Street Journal a publié une information qui a fait l’effet d’une bombe sur la planète des moyens de paiement. Le groupe VISA serait visiblement très prochainement contraint de racheter son homologue en Europe.

Essayez Fortuneo Banque En Ligne

Le groupe VISA Europe est en effet en grande difficulté actuellement et ce sont plusieurs milliards d’Euros qui sont en jeu. VISA dont le siège est situé en Californie va ainsi pouvoir s’implanter plus durablement sur le territoire européens. Une opportunité intéressante pour la société qui va pouvoir asseoir un peu plus sa domination sur ses principaux concurrents Mastercard et American Express.

La principale différence entre les deux entités est d’ordre statutaire. VISA international est un groupe côté à la bourse de New York tandis que VISA Europe n’est autre qu’une association non cotée et détenue par les établissements bancaires.

D’après la presse américaine, les sociétés actuellement propriétaires de Visa Europe mettraient en balance quant à elles la création d’une nouvelle entreprise de paiements, mettant de facto MasterCard et Visa en situation de concurrence redoublée. Les organismes financiers en question indiquent que la nouvelle entité créée serait plus performante que celle actuellement en place.

Cela ne date pas d’hier, les banques veulent lancer un nouveau réseau de paiement par carte bancaire. Le prochain conseil d’administration de Visa Europe est prévu pour le mois d’Avril 2013. A l’occasion de cet événement, le vote d’une option de vente pourrait bien être mis sur le tapis.

Le groupe VISA International serait donc contraint de racheter VISA Europe. La valeur de la transaction n’est pas encore connue mais devrait se situer entre 3 et 11 milliards de dollars. Cette fourchette importante s’explique par le manque d’information comptable actuellement à disposition permettant d’évaluer la valeur du groupe. Quoi qu’il en soit, l’opération pourrait bien être bouclée avant le début de l’année prochaine.

Ce contenu a été publié dans Actu, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *