Epargne et placements pour 2013

Taxer les revenus du capital au même niveau que ceux du travail. C’est l’objectif que s’est fixé le gouvernement afin de revenir à l’équilibre budgétaire. Dans ce cadre, l’Etat a commencé par supprimer le PFL.

Essayez Fortuneo Banque En Ligne

Les intérêts seront dorénavant reportable dans la feuille d’impôt de l’investisseur. Sur option, certains pourront garder un PFL à 24% seulement si les intérêts perçus ne dépassent pas 2.000€ par an. Cet avantage sera utile pour les tranches d’imposition au-delà de 30 %. Enfin, avec la hausse des prélèvements sociaux et la nouvelle tranche à 45%, il est possible d’être imposé à 60% en France…

Autre nouveauté, un acompte sera prélevé par l’administration fiscale lors du versement sur un produit fiscalisé. A la fin de l’année, comme cela se fait pour le prélèvement automatique de l’IR, le Trésor Public demandera un complément ou restituera le trop perçu. Il faut cependant savoir que le contribuable est libre de demander à sa banque une dispense d’acompte. Concernant les plus-values de cession de valeurs mobilières, ces revenus seront à imputer dans la déclaration de revenus.

Ces nouvelles mesures sont loin de faire l’unanimité. 66% des français estiment ainsi qu’il est injuste de taxer les revenus d’épargne au même titre que ceux du travail. L’épargne réglementée redevient pour sa part très attractive. Un peu moins de la moitié des français pensent que ces livrets sont avantageux pour le contribuable.

Même si les livrets défiscalisés permettent de placer de l’argent sans impôts ni prélèvements sociaux, il n’en reste pas moins que la rémunération de ces derniers n’est pas très élevée. Ceci étant, avec la hausse des plafonds, il est possible de placer 34.950€ nets de tous impôts. Pas si mal…

Malgré tout cela, certains placements restent intéressants. Les parts sociales, le Plan Epargne en Actions ou encore le FIP en font partis.

Ce contenu a été publié dans Actu, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *