Hopee.fr : un réseau social pour boursicoteurs

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui présents dans toutes les sphères de la société. Pour se faire des amis, pour trouver un job ou pour partager des photos, tout existe. Désormais, un nouveau réseau social propose aux boursicoteurs de se retrouver. Il s’appelle Hopee.fr et est la propriété de la banque en ligne Cortal Consors. Pas moins de 50.000 membres se sont déjà laissé séduire.

Essayez Fortuneo Banque En Ligne

Ce nouveau venu parmi les réseaux sociaux propose et analyse les recommandations boursières de ses membres pour fournir une source d’information complémentaire aux investisseurs actifs en bourse. Lancé en 2010, 30.000 recommandations ont déjà été publiées sur les valeurs composant l’indice CAC40.

L’idée est venue d’une étude menée par Cortal Consors qui a mis en évidence que plus de 82% des investisseurs en bourse ont à cœur d’échanger leurs prises de positions avec d’autres spéculateurs. Malgré cela, seulement 20% utilise le réseau social de façon quotidienne. Les autres ne le jugent pas assez fiable pour une utilisation intensive. « Sur les forums traditionnels, il est souvent impossible de vérifier la provenance de l’information et surtout de juger par avance de sa fiabilité. Hopee propose ainsi de réunir ces recommandations et de les évaluer objectivement selon leur performance », indique Benoît Gommard, directeur général de Cortal Consors France.

Les membres peuvent grâce au réseau gérer un portefeuille virtuel en utilisant les recommandations. Pour se rendre plus sérieux, le site oblige les utilisateurs à justifier les informations qu’ils communiquent. Tout cela mène à un classement qui donne le degré de fiabilité de chaque membre.

Chaque « hopee » peut par conséquent consulter les meilleurs conseils boursiers des autres membres et se tenir au courant de son propre classement. « Aujourd’hui, la communauté boursière s’est déjà dupliquée en Allemagne et en Espagne pour rassembler les recommandations de près de 150.000 membres en Europe », finit par indiquer Benoît Gommard.

Ce contenu a été publié dans Actu, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *