L’image des banques est au beau fixe

Une récente étude menée par l’Ifop au cours du mois de Décembre sur les banques face à l’opinion publique nous informe qu’une bonne image générale circule même si des points noirs subsistent.

Essayez Fortuneo Banque En Ligne

« Les banques face à l’opinion publique » cette étude a été commandée à l’Ifop par la Fondation Jean-Jaurès et a été publiée le 18 Décembre 2012. Ce rapport démontre que les Français ont globalement une bonne image de ceux à qui ils confient leurs économies. Cependant, il n’y a seulement que 76% de clients satisfaits car des points noirs viennent faire chuter la note. Les français ont en effet une moins bonne image du secteur en général. 50% seulement des sondés indiquent avoir une bonne image des banque qui ont été assez malmenées durant la crise financière.

Les critiques utilisées pour argumenter cette position sont parmi les suivantes. Au premier rang de ces accusations, les Français sont insatisfaits du « rôle des établissements bancaires dans le déclenchement de la crise financière ». 77% des sondés estiment que la crise est de leurs fautes. Autre point entraînant de la rancune envers les banques : un manque de responsabilité. 71 % des personnes interrogées pensent que la crise financière n’a rien changé dans le mode de fonctionnement des banques. Les Français trouvent également que les établissements bancaires ne financent pas correctement l’économie réelle. 74 % des interrogés pensent donc que « les banques n’accordent pas suffisamment de crédits aux entreprises pour soutenir leurs activités ».

Les français ont également des doutes quant à la solidité des banques. Seul 56 % des sondés estiment que « les banques françaises sont suffisamment solides pour faire face aux suites de la crise financière ». 11% des français interrogés avouent également avoir diversifié leurs placements entre plusieurs banques au cas où l’une d’entre elle ferait défaut. Enfin, 10% souhaitent purement et simplement vider leurs comptes pour garder leur épargne chez eux.

Ce contenu a été publié dans Actu, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *