La Banque Postale et le crédit renouvelable

La dernière offre de crédit de la Banque Postale suggère de façon à peine voilée l’aide que procure le recours au crédit dans le budget d’un ménage.

Meilleur crédit sans justificatif

François Hollande et le gouvernement actuel ont déjà tranché sur le sujet : pour eux, recourir à l’emprunt sous forme de revolving n’aide pas le ménage. Le président a fortement diabolisé ce produit le jugeant en partie responsable de la crise. Un ministre a pourtant annoncé qu’il ne souhaitait pas mettre fin au crédit renouvelable. Ce dernier a même ajouté qu’il était séduit par cette nouvelle offre novatrice.

Les syndicats sont extrêmement remontés de cette décision de lancer une solution de crédit renouvelable. L’administrateur CGT n’est pas non plus d’accord avec ce nouveau dispositif qu’il juge dangereux pour les ménages.

D’après lui, ce crédit renouvelable viendrait fragiliser un peu plus des ménages déjà fortement en difficulté.
Les associations de consommateurs sont très attentives à cette nouvelle offre et la surveille de près. Ils craignent que le crédit renouvelable qui est fortement rentable pour les banques ne serve qu’à faire du PNB au détriment des ménages. Le montant maximum de la réserve ne les rassure pas : 15.000€. L’offre revolving de la Banque Postale ne sera pas suggérée en magasin.

Philippe Wahl le président de La Banque Postale précise que selon lui le crédit renouvelable est plutôt un bon moyen de sortir de l’endettement. L’organisme financier présente l’offre comme un produit de substitution à l’autorisation de découvert notamment.

Le taux de ce crédit renouvelable devrait être de 12,3% selon une conseillère de la Banque Postale interrogée sur le sujet. Pour les premiers 1000 € utilisés, ce taux sera réduit à 6,3%. D’après le président du directoire de la Banque Postale, ce produit sera d’un nouveau genre et se démarquera du revolving classique.

Ce contenu a été publié dans Actu, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *