La collecte s’accélère sur l’assurance vie

Le livret de développement durable ainsi que le livret A ont connu un mois très riche en terme de dépôts. L’assurance vie n’est pas en reste et réalise une belle performance.

Essayez Fortuneo Banque En Ligne

Les épargnants Français ont déposé sur ce type de compte pas moins de 1,7 milliards d’euros. Ce regain de vitalité s’explique par les nombreuses modifications qui planent sur la fiscalité des produits d’épargne. Cela faisait pratiquement un an que l’on n’avait pas observé un tel taux de collecte.

La rémunération plus que moyenne, les peurs concernant les contrats indexés tout ou en partie sur les marchés avaient pourtant portés un coup fatal à l’assurance vie la rendant moins intéressante. Ce n’est pas moins de 3,4 milliards de collecte qui se sont envolés de l’assurance vie entre Janvier 2012 et Octobre. Sur l’année, cela représente 11,7 milliards d’Euros. Les banques et les assureurs sont donc rassurés par cet automne et constatent un ralentissement des retraits.

L’explication de ces nombreux mouvements de fonds vers des livrets réglementés et de l’assurance-vie s’explique par l’annonce d’un durcissement des règles en matière de fiscalité pour certains produits d’épargne, notamment les livrets bancaires. Les dividendes et les intérêts des obligations seront désormais soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Ces changements vont à priori faire évoluer les stratégies d’épargne.

Le gouvernement par le biais de ses ministres a pour l’instant exclu la probabilité d’un réel durcissement du régime fiscal des contrats d’assurance-vie qui ne sont imposés actuellement qu’en cas de retrait. La seule piste de modification à l’ordre du jour serait en vue d’encourager la détention des contrats sur une durée plus longue, peut-être 12 ans au lieu de 8.

Les épargnants seront bientôt fixés sur leur sort. Le texte de loi devrait prochainement être publié. Quoi qu’il en soit, l’assurance vie restera un placement très prisé et très intéressant pour placer son argent sans trop de fiscalité.

Ce contenu a été publié dans Actu, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *