La fraude à la carte bancaire en augmentation

L’observatoire de la délinquance et des réponses pénales a tout récemment publié son rapport eu égard des fraudes à la carte bancaire en France.

Essayez Fortuneo Banque En Ligne

Selon la dernière enquête de l’Observatoire de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), 2,5% des foyers français ont subis une fraude sur leur carte de paiement durant l’année 2011. La plus grande majorité de ces fraudes se sont déroulées sur Internet.

L’Observatoire précise donc que 650.000 personnes au moins ont eu des opérations de débit frauduleuses sur leur compte bancaire suite à une transaction au moyen de leur carte bancaire. L’organisme a travaillé en partenariat avec l’INSEE et a pu remarquer que les fraudes étaient en forte augmentation. En 2010, 500.000 victimes étaient à recenser contre 650.000 en 2011 soit une hausse de près de 30%.

La façon dont s’y prennent les fraudeurs sont assez variées et de plus en plus ingénieuses : récupération des coordonnées de la carte au moment d’un achat dans un magasin, piratage des données d’entreprises qui conservent les coordonnées bancaires de leurs clients, usage de faux distributeurs de billets qui servent à récupérer les données des cartes, captage des images aux Distributeurs Automatiques Bancaires.

L’investigation qui a été menée auprès de 17.000 victimes met en évidence les dangers d’Internet. 52% d’entre eux avaient en effet effectué un achat dans une boutique en ligne. Les montants constatés dans les cas de fraude sont rarement élevés : moins de 100€ dans 27% des cas, entre 100€ et 300€ dans 25% des cas, entre 300€ et 1 000€ dans 29% des cas et plus de 1000€ dans 19% des cas.

44% des victimes décident d’aller porter plainte et 77% d’entre-elles bénéficient d’un remboursement total de la part de leur banque. En effet, en cas de fraude en ligne, la banque est tenue, selon une directive européenne, de rembourser sous 72h les sommes frauduleusement débitées.

Ce contenu a été publié dans Actu, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *