La lutte contre l’exclusion et le surendettement continu

Le dernier rapport dirigé par François Soulage propose un plan quinquennal ayant pour but de lutter contre l’exclusion bancaire et contre le surendettement en France.

Essayez Rachat De Crédit Cofinoga

Le président du Secours Catholique, François Soulage, a remis au gouvernement un rapport contre l’exclusion bancaire. Ce rapport intervient dans le cadre des journées de la lutte contre la pauvreté et propose des mesures permettant d’endiguer la détresse financière personnelle.

Le rapport démontre tout d’abord que la solvabilité des ménages n’a de cesse de diminuer et serait en cause les prestations sociales. Très vite, le document montre du doigt le manque évident de politique à l’encontre du surendettement et de l’exclusion bancaire. Toujours selon lui, ce manque d’action est principalement du au fait qu’il n’y a pas de concertation entre les différents acteurs. De ce fait, François Soulage propose plusieurs mesures visant à prévenir le problème directement en amont.

Plusieurs axes sont mis en avant et devrait entrer dans un plan quinquennal. Le rapport souhaite la mise en place immédiate d’une commission qui étudierait les mesures les plus urgentes. Voici la première de ces mesures : La détection précoce des difficultés et la prévention du surendettement. Cette dernière s’accompagnerait de la création d’un fond commune d’information sur les difficultés de paiement. Autre proposition majeure du projet : la mise en place de Points Conseils Budget. Il s’agirait d’un accompagnement individuel auprès de ceux qui en ont le plus besoin. Certains établissements bancaires comme la Caisse d’Epargne disposent d’ores et déjà de ce type de structure d’accompagnement.

Le rapport préconise aussi la suppression des frais bancaires quotidien en cas de difficulté. Enfin, le fonds de cohésion sociale devrait être doté de plus de budget dans le but d’accorder des crédits aux entreprises innovantes et méritantes. La piste d’un Institut pour l’inclusion bancaire est également abordée mais sans trop de détails. Il serait chargé de définir les actions prioritaires.

Le gouvernement a très bien accueilli ce rapport et souhaite que le travail début dès le mois de Janvier 2013.

Ce contenu a été publié dans Actu, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *