Le crédit conso peu rentable pour les banques

Le marché du crédit à la consommation bien qu’il est été très encadré par la loi Lagarde reste tout de même un marché très important pour les banques. Les offres sont très nombreuses.

Meilleur crédit sans justificatif

Il n’est pas tout à fait exact de dire que le crédit conso rapporte aux banques mais pas aux consommateurs. D’après l’Association Française des Sociétés Financières, les chiffres disent le contraire. Paradoxalement, bien que les offres de crédit soient de plus en plus nombreuses, le nombre de crédit diminue sans cesse sur les huit derniers mois.

Les banques en ligne ne manquent pourtant pas d’imagination et proposent des taux d’intérêts très intéressants : du 4,50% en moyenne. Le seul type de crédit qui n’est pas en chute libre est le crédit consommation affecté. En effet, ce crédit utilisé principalement pour l’achat d’un véhicule est plébiscité par les français qui ont toujours besoin de se déplacer en voiture.

Les établissements de crédit en ligne ont en plus de cela décidé d’être plus regardant sur la situation des emprunteurs. Cetelem fait par exemple une étude complète de la situation personnelle d’un demandeur avant l’octroi d’un prêt. En accord avec la loi Lagarde, le client est informé au préalable de l’engagement que représente la contractualisation d’un crédit à la consommation.

Les jours du crédit révolving sont plus sombres et il est difficile de donner une perspective d’évolution. Le futur projet de loi sur le crédit à la consommation prévoit de supprimer littéralement le crédit renouvelable jugeant ce dernier trop dangereux pour la santé financière du client.

A cause de cela, La Banque Postale, qui avait pour projet de lancer par le biais de son site Internet une proposition de crédit renouvelable décrite comme novatrice par son responsable, semble finalement abandonner l’idée qui restera en phase de test.

Ce contenu a été publié dans Actu, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *