Le duel banque en ligne-banque physique continu

Les banques en ligne prennent de plus en plus de terrain sur leurs consœurs les banques traditionnelles. Depuis leur apparition, la montée en puissance des organismes en ligne n’a pas cessé.

Essayez Fortuneo Banque En Ligne

Avec l’avènement de l’ère Internet et du « tout à distance », les banquiers qui dominaient sans partage le secteur depuis près de 300 ans ont du faire une place aux banques en ligne. Cette place devient de plus en plus importante dans le paysage bancaire français et ce malgré le fait que les banques traditionnelles mettent en avant leurs réseaux physiques ainsi que leur conseil.

Tous ces efforts sont vains et les banquiers de l’ancienne génération sont bien obligés de cohabiter avec ces nouveaux pure players qui dominent et conquièrent chaque jour un peu plus de part de marché. Un bras de fer est donc en cours entre les « anciens » et les « nouveaux » mais le jeu n’est pas équilibré. Promotions et gratuité des services, les banques en ligne rivalisent d’imagination pour augmenter leurs parts de marché.

Les organismes en ligne présentent de nombreux avantages et offre les meilleurs des produits et services bancaires sur le net. Les parts de marché progressent et de plus en plus de français se laissent tenter. En effet, une étude du Credoc ou Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie, demandée en Décembre 2009 par Monabanq mettait en évidence que deux millions de Français étaient d’ores et déjà conquis par les formules numériques dès l’arrivée des premières banques en ligne sur le marché francophone.

D’après cette même étude, les organismes en ligne débutaient à plaire aux clients dont « 12% des interrogés affirmaient qu’il s’agissait de leur banque principale et 31% pourraient envisager d’en faire leur établissement bancaire principal ». Malgré cela, 94% des sondés indiquaient souhaiter rester client de leur réseau bancaire classique.

Ce contenu a été publié dans Actu, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *