Les banques trop chères selon l’UFC

L’association de consommateurs UFC Que Choisir ne cède pas de terrain et juge une fois de plus les tarifs des banques françaises trop chers.

Essayez Fortuneo Banque En Ligne

Le tout dernier comparatif en date édité par l’association de consommateurs a passé en détail plus de 143 tarifs et met en évidence des écarts importants suivant l’établissement. Le premier point sur lequel l’UFC a décidé de pousser un « coup de gueule », c’est le manque de transparence concernant la tarification.

La loi Lagarde avait pourtant amélioré la situation en faisant devenir obligatoire le relevé annuel de frais ainsi que la fiche standardisée comprenant les 10 tarifs principaux. Malgré cela, des prélèvements sont effectués sur les comptes des clients au titre d’une tarification pas toujours claire pour le détenteur de compte.

L’association met également en garde les consommateurs contre les nouvelles offres packagés personnalisables. Il s’agit de personnaliser son offre grâce à des options qui ne répondent que rarement aux besoins de la clientèle. Concernant les offres unitaires sans forfait de compte, les tarifs sont très variables et semblent avoir été mis en place de façon anarchique. Ainsi, une carte dans un établissement français vous coûtera entre 41€ (banque classique) et 0€ (banque en ligne)…

Autre point important, l’UFC est scandalisé que les tarifs bancaires puissent varier entre différentes caisses régionales. La nouvelle loi bancaire et plus spécifiquement son chapitre sur la protection du consommateur devrait faire évoluer les mentalités.

L’idée de ce texte est de plafonner les frais prélevés en cas de situation irrégulière de compte. Rappelons qu’en cas de souci, ces frais peuvent s’élever à des centaines d’Euros en quelques semaines. De son côté, l’UFC souhaite que le législateur intervienne auprès des banques et les oblige à mieux informer le client en matière de tarification bancaire régissant le fonctionnement de leur compte.

Ce contenu a été publié dans Actu, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *