Les regrets concernant l’Euro continuent

Cela fait maintenant 11 ans que nous avons dit au revoir au Franc et que nous avons adopté la monnaie unique. Encore aujourd’hui, la nostalgie subsiste chez bon nombre de personne.

Essayez Fortuneo Banque En Ligne

11 ans déjà… 11 ans que les billets et les pièces en Franc ne sont plus acceptés. Les français regrettent le Franc qui a fait bien souvent le succès de la France et qui a prouvé sa puissance économique. D’après un sondage réalisé par l’Ifop pour Atlantico publié le 31 Décembre dernier, plus de la moitié des Français regrettent le Franc.

Est-ce de la nostalgie ou bien un sentiment de perte d’une monnaie puissante ? 62% des français (principalement des femmes) ont du mal à oublier le Franc. En 2002, lors de la disparition officielle de la monnaie française, certains étaient déjà nostalgiques. Un chiffre qui n’a de cesse d’évoluer de façon exponentiel étant donné qu’entre juin 2002 et juin 2005, ce chiffre est passé de 48% à 61%. En 2010, on atteint 69% de français déçus par la monnaie unique.

Il faut dire que dans un contexte de tourmente économique ou l’Euro est particulièrement mise à mal, il est facile de se dire que le Franc aurait été la solution.

Les résultats de ce sondage résultent de la crise économique et financière qu’a connue la France selon le directeur de l’Ifop. L’augmentation des prix lors du passage à l’Euro est aussi responsable du phénomène. L’étude a été menée auprès de 1700 personnes majeures et révèle que les femmes sont plus nostalgiques que les hommes.

En effet, 70% de la population féminine, contre 54% des hommes, affirment leur regret sur le passage à l’euro. Ce chiffre peut s’expliquer par le fait que les femmes réalisent les achats quotidiens du ménage et se rendent plus compte de ce que l’Euro a entraîné.

Ce contenu a été publié dans Actu, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *