Projet de banque publique d’investissement

La Banque Publique d’Investissement a pour objectif de modifier l’organisation des aides au développement des entreprises. Le regroupement de structures de financement déjà existantes et la gouvernance des régions constituent les changements majeurs pour la mise en place de ce tout nouvel organisme financier.

Essayez Fortuneo Banque En Ligne

Arnaud Montebourg, le ministre du redressement productif a la volonté ferme de composer cette nouvelle banque d’investissement avec une filière agricole et une filière agroalimentaire.

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault a précisé de son côté Mardi que la mise en place de la Banque Publique d’Investissement constituait une des premières promesses électorale du récemment élu président de la République François Hollande et que cette initiative aura pour but de participer au financement des petites et moyennes entreprises. J-M Ayrault a également indiqué que cette initiative doit également permettre la croissance des entreprises de taille moyenne qui sont peu nombreuses en France. L’institution aura en son sein l’ensemble de structures déjà existantes telles que les interventions du Fonds Stratégique d’Investissement (FSI) pour les Petites et Moyennes Entreprises (PME), Oséo, la banque des petites et moyennes entreprises, le réseau de soutien à l’exportation d’Ubifrance dans les régions ainsi que la filiale de la Caisse des dépôts et consignations réservée aux Petites et Moyennes Entreprises.

Pierre Moscovici le ministre de l’économie a indiqué dans un communiqué de presse qu’il s’est entretenu avec les présidents de région sur la création de la Banque Publique d’Investissement qui aura pour but de financer les petites et moyennes entreprises ainsi que les entreprises innovantes. L’inspecteur général des finances, Monsieur Parent, aura la lourde mission de pré-configurations de la Banque Publique d’Investissement.

La somme de 30 millions d’Euros sera mise à disposition de cette Banque Publique d’Investissement dans le but de faire des prêts. Les régions seront mises à contribution car elles auront un rôle majeur dans la gouvernance de cet organisme qui sera lancé dès la fin de l’année.

Ce contenu a été publié dans Actu, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *