Une addition salée dans les établissements bancaires

Les banques en ligne ont toujours proposés des tarifs bien en deçà de ce que font les banques classiques. L’explosion des tarifs qui aura lieu en 2012 ne touchera à priori pas ces organismes qui deviendront de ce fait encore plus compétitifs.

Essayez Fortuneo Banque En Ligne

Si vous trouvez que vous payez trop de frais bancaires, un comparateur en ligne pourra vite vous faire sauter le pas. Entre 2011 et 2012, le prix de la carte Visa ou Mastercard internationale à débit immédiat a progressé de 2,22%, un taux qui est par conséquent plus élevé que celui de l’inflation qui s’élève à 1,4%. Sur une plus longue durée (entre 2009 et 2012), les observateurs ont constaté une augmentation des frais pour la carte bancaire à débit immédiat de 6,01% contre une inflation de 5,09%.

En conclusion, la majorité des banques en France augmentent leurs tarifs à un niveau supérieur à celui de l’inflation.
Parmi ceux qui ont le plus profité du système et augmenté lourdement leurs tarifs on retrouve en tête le Crédit Coopératif Coopabanque avec une augmentation massives des frais de 40%, suivi de l’agence en ligne du Crédit Lyonnais e.LCL (+28,8%), de la Banque Marze (+25%), du Crédit Agricole Picardie (+20,74%) ou encore du Crédit Agricole Brie Normandie (+20%).

A contrario, certains établissements bancaires ont décidé de diminuer leurs frais comme par exemple la banque Populaire Atlantique (-6,08%), le Crédit Agricole Lorraine (-3,42%) ou encore certaines caisses régionales du Crédit Agricole basées en Bretagne comme les Côtes d’Armor ou encore le Finistère.

Du côté des banque en ligne, les comparateurs indiquent que seuls Boursorama, Fortunéo, ING Direct ou encore Monabanq proposent la carte bancaire gratuite. D’autres organismes comme AXA banque posent des conditions précises pour obtenir le remboursement de la cotisation carte bancaire. De façon générale, les banques en ligne restent bien moins chères que les banques classiques…

Ce contenu a été publié dans Actu, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *