Une réforme prochaine de la banque

A l’occasion d’une émission télévisée, le ministre de l’économie Pierre Moscovici a annoncé formellement qu’il désirait bâtir un mur entre la banque de financement et d’investissement et la banque de détail.

Essayez Fortuneo Banque En Ligne

Ces modifications structurelles des organismes bancaires pourraient intervenir dès le début de l’année prochaine. Interrogé sur le contenu de sa future réforme, Pierre Moscovici a indiqué que le texte, « tout en s’attaquant de front à l’impact des activités bancaires risquées sur l’économie réelle, n’irait pas jusqu’à suivre les préconisations énoncées dans le rapport Vickers » (qui prône la séparation totale entre la banque d’investissement et de détail).

Le ministre Pierre Moscovici a justifié sa position en précisant qu’une séparation trop strict des deux activités pourrait léser l’ensemble du secteur bancaire. Le ministre a également rappelé que le système bancaire français était solide et qu’il l’avait montré par le passé. Il a ainsi souhaité préciser que le secteur bancaire, qui fait travailler près de 400 000 personnes en France, soutient l’économie française dans son ensemble par un encours de crédit aux entreprises dépassant les 800 milliards d’euros.

Le but sera donc clairement de réguler mais sans pour autant affaiblir. Les conclusions du rapport Liikanen remis à la Commission européenne la semaine dernière seront examinées et utilisées. Ce document propose de séparer clairement les activités de financements et d’investissements à très haut risque sans malgré cela vouloir l’isolement strict entre les activités de banque de dépôt d’une part, et de banque d’investissement et de financement d’autre part.

Ce rapport donne un bol d’air au monde bancaire et s’avère beaucoup plus souple que celui proposé précédemment par la commission Vickers en Grande-Bretagne, qui recommandait pour sa part une réorganisation majeure du secteur bancaire.
Le monde bancaire doit changer. Des leçons doivent être tirées de la crise financière et pour cela une réorganisation du monde bancaire sera certainement nécessaire.

Ce contenu a été publié dans Actu, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *